Maître de douceur

June 5, 2017

 

Y-a-t-il rien qui soit plus agréable à Dieu que le respect et la douceur, qui sont les vertus du fils de Dieu ? C’est une instruction qu’il nous a laissée. Apprenez de moi, dit-il, que je suis doux et humble de cœur (Mt 11,29), c’est-à-dire : 

« Apprenez de moi que je suis respectueux et doux », car, par humilité, il entend le respect, puisque le respect procède de l’humilité. Y-a- t-il jamais eu homme plus doux et plus respectueux que Jésus Christ ? Oh ! non, il était doux et humble envers tous.

Il n’a pas dit : « Apprenez de moi à faire des mondes », ni « des anges », car nous n’y pourrions arriver, et cela ne convient qu’à la toute-puissance de Dieu, mais : Apprenez de moi que je suis doux et humble, et en nous disant que nous l’apprissions de lui, il a entendu que nous l’apprissions à l’être. C’est le coin dont sont marqués ceux qui lui appartiennent.

 

St Vincent de Paul.

 

Figure majeure du renouveau spirituel du XVIIe siècle français, Saint Vincent de Paul († 1660) a fondé, avec Louise de Marillac, les Filles de la Charité. Il fut aussi formateur de prêtres et fonda la société des Prêtres de la Mission (lazaristes).

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POST
Please reload