Se garder de la haine

June 5, 2017

 

Garde-toi de toute inimitié et mauvais vouloir envers tout homme vivant. Car ou bien cet homme est bon, ou bien il est méchant. S’il est bon et que je le hais, c’est moi qui suis méchant.
S’il est méchant, ou bien il s’amendera, aura une bonne mort et ira à Dieu ; ou bien il demeurera méchant, aura une mauvaise mort et ira au démon. Et souviens-toi que, s’il vient à être sauvé, il ne manquera pas (si je suis sauvé aussi, comme j’en ai l’espérance) de m’aimer très cordialement, et que je l’aimerai alors de même.

Pourquoi donc haïrais-je à présent un homme qui m’aimera ensuite pour toujours; et pourquoi serais-je à présent l’ennemi d’un homme auquel, le temps venu, je serai conjoint en amitié éternelle ? Et d’autre part, s’il continue à être méchant et vient à être damné, il connaîtra éternellement des peines si effroyables que je puis bien me tenir pour un misérable mortellement cruel si je ne prends pas à présent son malheur en pitié plutôt que de porter mauvais vouloir à sa personne.

Nous qui ne valons pas mieux que les hommes de vile espèce, prions toujours afin qu’ils reçoivent la grâce de s’amender, comme notre propre conscience nous montre que nous en avons besoin pour nous-mêmes.

 

St Thomas More.

 

Saint Thomas More († 1535), père de famille, homme d’Etat, ami d’Erasme, fut fidèle à l’Eglise jusqu’à la mort. Il a laissé des écrits (Utopie) d’une grande sagesse.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

RECENT POST
Please reload