Maître de douceur

Y-a-t-il rien qui soit plus agréable à Dieu que le respect et la douceur, qui sont les vertus du fils de Dieu ? C’est une instruction qu’il nous a laissée. Apprenez de moi, dit-il, que je suis doux et humble de cœur (Mt 11,29), c’est-à-dire :

« Apprenez de moi que je suis respectueux et doux », car, par humilité, il entend le respect, puisque le respect procède de l’humilité. Y-a- t-il jamais eu homme plus doux et plus respectueux que Jésus Christ ? Oh ! non, il était doux et humble envers tous.

Il n’a pas dit : « Apprenez de moi à faire des mondes », ni « des anges », car nous n’y pourrions arriver, et cela ne convient qu’à la toute-puissance de Dieu, mais : Apprenez de moi que je suis doux et humble, et en nous disant que nous l’apprissions de lui, il a entendu que nous l’apprissions à l’être. C’est le coin dont sont marqués ceux qui lui appartiennent.


St Vincent de Paul.


Figure majeure du renouveau spirituel du XVIIe siècle français, Saint Vincent de Paul († 1660) a fondé, avec Louise de Marillac, les Filles de la Charité. Il fut aussi formateur de prêtres et fonda la société des Prêtres de la Mission (lazaristes).


RECENT POST